Financer un investissement locatif à 110%, cest possible !

Financer un investissement locatif sans apport est toujours possible en 2019. Une opportunité à saisir à une période où les taux d’intérêt des crédits immobiliers sont historiquement bas et où la concurrence entre les établissements bancaires fait rage. Que faut-il savoir pour faire financer à 110% un bien immobilier destiné à être proposé sur le marche de la location ?

Qu’est-ce qu’un prêt à 110% ?

Selon la définition fournie par mon-projet-immo.net, un crédit immobilier à 110 % est un prêt immobilier sans apport personnel dont le but est de couvrir l’intégralité du coût d’acquisition d’un appartement, d’une maison ou d’un immeuble. Ainsi, en plus du prix du logement en lui-même, cet emprunt permet de financer les frais de mandat, les frais de dossier, les honoraires du notaire ou encore les frais de garantie. Un tel emprunt s’adresse généralement à des particuliers désireux d’investir dans le locatif.

Toutefois les établissements bancaires ne sont jamais très enthousiastes à l’idée d’assumer seuls tous les risques. En effet, prêter à une personne qui n’engage pas le moindre euro peut coûter cher à une banque en cas de défaillance. En effet, dans pareille situation, la revente du bien immobilier ne pourrait au mieux que couvrir 100% de l’emprunt. Il reste donc 10% à la charge de la banque. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle celle-ci a généralement tendance à gonfler les différents frais (d’assurance par exemple).

Investissement locatif : comment le faire financer à 110% ?

Malgré cette frilosité des banquiers, il est toutefois possible d’obtenir un prêt à 110% pour financer un investissement locatif. Pour cela, vous devrez donc apporter la preuve de la solidité de votre projet immobilier. Pour cela, certains éléments sont à même de jouer en faveur de votre demande de financement.

La qualité de votre investissement

Pour convaincre votre interlocuteur, vous devrez tout d’abord lui apporter la preuve de la qualité de votre futur investissement. Pour cela, vous devrez tout particulièrement démontrer la pertinence de votre choix, calculer la rentabilité locative brute de votre bien immobilier ou encore estimer les perspectives de valorisation. Celles-ci peuvent par exemple être liées à un projet de pôle universitaire dans la ville, au développement des infrastructures ou au renforcement du tissu économique.

Votre banquier dispose probablement déjà de ces informations. Toutefois, c’est à vous de le convaincre que cela fait de votre projet une opportunité à ne pas manquer.

Disposer d’une épargne correspondant à un apport personnel

Solliciter un emprunt de 110%, c’est une manière de préserver sa trésorerie qui reste alors éventuellement disponible pour un autre projet. Toutefois, même sans apport personnel, un banquier sera sensible au fait que vous disposiez d’une épargne au moins égale à 10% du crédit.

D’ailleurs, il est fort probable que votre interlocuteur vous demande de domicilier cette épargne dans son établissement, au cas où.

Etre propriétaire d’un bien immobilier hypothécable

Vous êtes propriétaire de votre logement ? Voilà un aspect qui joue en votre faveur puisque celui-ci peut représenter une garantie supplémentaire pour l’établissement bancaire.

Un taux d’endettement faible

En cas de défaillance, le créditeur doit pouvoir récupérer l’argent qu’il vous a prêté. De fait, celui-ci ne manquera pas d’analyser votre taux d’endettement. Plus celui-ci est faible, plus votre demande de crédit a des chances d’aboutir.

Une situation professionnelle stable

Enfin, dernier élément mais non des moindres, la stabilité de votre situation professionnelle. Si vous êtes à votre compte, il vous sera demandé de fournir les trois derniers bilans comptables.

Les articles les plus consultés:

🏡 Le studio de jardin : la bonne idée pour générer des revenus locatifs 🏡 Fin du Pinel en 2022 ? Un scénario probable 🏡 Quelle location de vacances choisir pour un séjour en Tunisie ? 🏡 Prêt immobilier : faut-il passer par un courtier immobilier ? 🏡 Investir en SCPI hors France : quel intérêt ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...