AccueilImmobilierFin du Pinel en 2022 ? Un scénario probable

Fin du Pinel en 2022 ? Un scénario probable

L’avantage fiscal lié au régime Pinel d’aide à l’investissement locatif dans le neuf ou dans l’ancien rénové est-il voué à disparaître en 2022 ? Un scénario loin d’être improbable, celui-ci étant de plus en plus montré du doigt pour son manque d’efficacité.

Le dispositif Pinel : qu’est-ce que c’est ?

Le dispositif loi Pinel est un avantage fiscal mis en place en 2015. Il accorde une réduction d’impôt de 12, 18 ou 21 % du prix d’achat en cas d’investissement dans un logement à vocation locative (respectivement pendant de 6, 9 ou 12 ans). En échange, les loyers de ces appartements sont strictement encadrés. Le principal objectif de ce dispositif est de relancer la construction des logements proposés à la location dans les zones tendues, tout en en contrôlant les loyers.

Alors que le dispositif Pinel devait prendre fin le 31 décembre 2017, celui-ci a été prorogé de quatre ans, jusqu’au 31 décembre 2021. Toutefois, celui-ci a fait l’objet de retouches pour mieux le recentrer sur les villes où le locatif fait le plus cruellement défaut.

Une efficacité remise en cause

Pourtant, la pertinence de ce dispositif est de plus en plus remise en cause. Selon ses détracteurs, celui-ci ne permettrait plus de relancer la construction dans les zones tendues, et contribuerait même à l’augmentation des prix de biens immobiliers.

Des intermédiaires en Pinel trop gourmands ?

Les commissions des vendeurs immobiliers en Pinel sont bien trop lourdes. C’est tout du moins ce qu’estime le législateur dès 2018.

Ce dernier décide donc d’en réguler le montant en plafonnant les fra