Immovision.com - Le blog Immobilier

Accueil immobilier Energétique Choisir une offre d'électricité suite à un achat immobilier

Choisir une offre d’électricité suite à un achat immobilier

Suite à l’achat d’un bien immobilier qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement, vous devrez souscrire un nouveau contrat d’énergie. Pour choisir un fournisseur d’électricité vous devrez vous repérez parmi un grand nombre d’offres. Voici comment calculer sa facture d’électricité avec hopenergie.com et comparer les fournisseurs :

Estimer la consommation d’électricité du futur logement

En effet avant toute comparaison d’énergie suite à l’achat d’un bien immobilier, vous devez faire une estimation de votre consommation la plus précise possible. A cette fin vous devrez répondre à quelques questions et notamment :

  • Préciser de quel type de bien immobilier il s’agit : maison ou appartement
  • La surface de l’habitation
  • Le nombre d’occupants du logement
  • L’occupation du logement : soir et week-end, week-end et vacances (pour les résidences secondaires)
  • Le chauffage est-il électrique ou au gaz ?
  • Les équipements électroménagers du futur logement : lave-vaisselle, lave-linge, plaques de cuisson électrique ou au gaz, nombre de télévisions …

Ces éléments permettront d’estimer votre future consommation d’énergie et ainsi de calculer que sera le montant de vos factures. Pour bien choisir son fournisseur d’électricité et / ou de gaz il est nécessaire de bien comprendre les différents types de tarifs proposés.

Quels sont les différents tarifs pour l’électricité ?

Vous déménagez bientôt suite à l’acquisition de votre nouvelle maison ou de votre nouvel appartement et vous ne savez pas pour votre électricité si vous devez choisir le tarif réglementé ou une offre à prix de marché (fixe ou indexé). Voici les différences et les subtilités à connaître

Le tarif réglementé de l’électricité

Le tarif réglementé est directement fixé par les pouvoirs publics sur les propositions émises par la CRE (Commission de régulation de l’énergie). Le tarif réglementé est commercialisé sous le nom de tarif bleu EDF 2020. La facture d’électricité peut généralement évoluer deux fois par an en principe à la hausse, en janvier à cause du montant de la taxe sur la contribution au service public de l’électricité (CSPE), et également en août pour ce qui concerne le prix du kilowattheure. Notons qu’en 2019 il y a eu deux augmentations : une en juin car la crise des gilets jaunes a obligé le gouvernement a reculé la date et une au mois d’aout. La hausse totale du prix de l’électricité sur 2019 s’est élevée à 7,2%. Pour 2020, la première hausse de 2,4% a eu lieu le 1er février.

EDF ainsi que les ELD (entreprises locales de distribution) sont les seuls fournisseurs historiques à pouvoir distribuer l’électricité à leurs clients au tarif réglementé. Ainsi EDF détient un quasi-monopole de la distribution de l’électricité au prix réglementé sur près de 95 % du territoire Français, les fournisseurs historiques locaux se partageants les 5 % restants.

Les offres d’électricité à prix de marché

Lorsque l’électricité n’est pas commercialisée par EDF au tarif réglementé de vente, elle est vendue à prix de marché. Ni la CRE (commission de régulation de l’énergie) ni l’État n’interviennent, ainsi chaque fournisseur fixe le prix de l’électricité librement.

Les offres à prix de marché peuvent être indexées ou fixes.

  1. Offre de marché à prix fixe : le fournisseur d’électricité s’engage sur une durée déterminée sur un prix fixe pour le client. Cette durée d’engagement peut être sur 1 an, 2 ans ou même 3 ans. Durant toute cette période, le prix du kilowattheure d’électricité hors taxes ne changera pas, il restera identique à celui fixé lors de la souscription du contrat. Et ce même si le tarif règlementé subit une ou plusieurs hausses. Une précision, toutes les hausses de taxes seront néanmoins répercutées sur la facture.
  2. Offre de marché à prix indexé : le fournisseur indexe sur un indice son prix de marché. En général l’indexation se joue que l’évolution du tarif réglementé. Ainsi le prix du kilowattheure d’électricité évoluera à la hausse comme à la baisse en suivant exactement le tarif réglementé, et donc en conservant toujours le même écart : x pourcent moins cher que le tarif réglementé.

Ainsi suite à votre achat immobilier et à votre futur emménagement, le choix d’offre d’électricité dépendra de votre profil de consommateur : si vous souhaitez économiser un peu tout en étant tranquille dans la durée, il est conseillé de choisir une offre de marché à prix fixe. Si vous préférez une remise immédiate plus importante alors vous opterez pour une offre de marché à prix indexé. Vous devrez être plus mobile et rechanger à nouveau de fournisseur quand ce dernier décidera d’augmenter ses tarifs.

articles similaires

articles Récents

Achat immobilier : et si vous investissiez dans le Duplex Jardin® ?

Pour bon nombre d'entre nous, le confinement nous a donné des envies d'espace et d'accès à la propriété. Que l'on soit jeune actif, seul...

DPE vierge : êtes-vous concerné ?

Vous vous demandez si le DPE vierge vous concerne ou non – en tant que propriétaire immobilier ? Vous pouvez vous en passer sous certaines conditions.

Acheter un bien immobilier déjà loué : avantages et obligations

Vous souhaitez acheter un bien immobilier déjà loué ? Découvrez tous les conseils de notre blog pour réaliser votre projet d'achat.