AccueilImmobilier4 astuces pour devenir un bon investisseur en immobilier

4 astuces pour devenir un bon investisseur en immobilier

C’est vraiment un moment excitant pour devenir un entrepreneur en immobilier. Presque tous les marchés locaux sont à la fois très actifs et rentables. En outre, il n’y a jamais eu autant de façons de commencer. Un grand nombre de site d’actualité propose différentes astuces pour devenir un entrepreneur. Mais dans cet article aujourd’hui, nous allons se focaliser sur les astuces pour entreprendre en immobilier.

Astuce 1

Étudiez le vaste marché. Votre intérêt et vos compétences sont-ils plus adaptés à l’immobilier commercial ou résidentiel ? En règle générale, les nouveaux entrepreneurs commencent par le résidentiel, car il est moins complexe que le commercial. La plupart des gens ont une expérience personnelle de l’achat de leur propre maison. Néanmoins, il existe de nombreuses catégories au sein de l’immobilier résidentiel qui doivent être largement étudiées.

Astuce 2

Décidez si vous voulez être un investisseur passif ou actif. Un investisseur passif peut détenir un titre de prêt privé garanti par un bien immobilier. Le taux d’intérêt actuel est d’environ 2%-3%. Les autres investissements passifs se font par le biais du financement des vendeurs, des privilèges fiscaux et des prêts d’argent dur. Ne présumez pas qu’il s’agit de passifs à 100%. Vous devez toujours vérifier chaque transaction et surveiller le respect des conditions du contrat. Mais ce n’est pas comme si vous portiez une ceinture à outils chaque matin pour réhabiliter votre maison d’investissement.

Astuce 3

Développez votre plan d’affaires. À présent, il devrait être clair que vous avez besoin d’un plan avant de vous lancer en tant qu’entrepreneur dans l’immobilier. En fait, c’est une bonne idée d’avoir un plan pour décider quel segment de l’investissement immobilier vous allez commencer. Créez une liste de vos forces et faiblesses. Cela inclut vos connaissances actuelles en matière d’investissement immobilier, vos habitudes de travail et vos compétences. C’est plus facile que vous ne le pensez tant que vous êtes honnête avec vous-même. Vous voulez un plan qui exploite vos forces et renforce vos faiblesses ou au moins minimise votre exposition à celles-ci.