AccueilImmobilier5 façons dont la crise sanitaire a affecté le marché immobilier

5 façons dont la crise sanitaire a affecté le marché immobilier

Limitation des déplacements, confinement, absence de touristes, télétravail, incertitudes économiques : vous avez expérimenté au moins une de ces situations en 2020. À l’échelle mondiale comme nationale, tous les secteurs d’activités ont été impactés par la crise sanitaire. Quelles sont les 5 conséquences de la crise sur le secteur immobilier ? En ce dernier trimestre de l’année, il est judicieux de faire un état des lieux.

1. Les difficultés de la location de courte durée et de l’immobilier professionnel

La crise sanitaire a entrainé une baisse significative du nombre de visiteurs étrangers (voyages de loisirs ou professionnels) dans les grandes agglomérations françaises. Ce constat est également valable dans les grandes villes européennes.
Le modèle économique du Airbnb, de location saisonnière et de courte durée d’appartements meublés, a périclité du fait de l’absence du flux habituel de clients. Conséquences : nombre de propriétaires ont choisi de repositionner leur bien sur le marché classique.

Du côté de l’immobilier professionnel, les incertitudes sur l’évolution de la situation sanitaire, mais aussi le télétravail, même pratiqué partiellement, incitent encore certaines d’entreprises à suspendre leurs ambitions d’agrandissements de bureaux. Au premier semestre 2020, la ville de Nantes accuse environ 40 % de chute de son marché de l’immobilier de bureaux, en comparaison à 2019.

2. L’essor de la location longue durée

À Paris, il suffit d’analyser, les mois de juin et juillet 2020 en les en comparant à ceux de 2019, pour constater une hausse de 64 % des offres de biens de loca