Immovision.com - Le blog Immobilier

AccueilImmobilierL'immobilier à Saint-Raphaël en 2021

L’immobilier à Saint-Raphaël en 2021

Vous cherchez à réaliser un investissement immobilier dans une station balnéaire de la Côte d’Azur ? La ville de Saint-Raphaël, à l’est du département du Var, s’impose comme une référence locale, située à distance raisonnable des cités emblématiques de la région (avec notamment Cannes au nord-ouest et St-Tropez au sud-ouest), tout en affichant des prix relativement peu élevés par rapport à d’autres stations méditerranéennes.

Saint-Raphaël : une ville moyenne entre Méditerranée et Estérel

Reconnue station climatique dès 1914, Saint-Raphaël peut compter sur ses atouts touristiques afin de dynamiser son économie. Forte de seize campings et d’une capacité hôtelière de près de 3000 lits, la commune propose également des croisières en méditerranée, au départ notamment du port d’Agay.

La ville compte aujourd’hui plus de 35 000 habitants, une population qui a augmenté de manière significative et régulière depuis les années 1960, avant de se stabiliser vers 2006. Le nombre de résidents estivaux peut grimper jusqu’à 80 000. Saint-Raphaël bénéficie du climat azuréen, doux et ensoleillé presque toute l’année, ainsi que d’un arrière-pays typique, marqué par la présence quasi-immédiate du Massif de l’Estérel.

Plusieurs salles d’intérêt culturel sont à remarquer, dont un Palais des Congrès, ainsi qu’un nouveau Musée Louis de Funès, ouvert en 2019. De par sa taille, Saint-Raphaël constitue un bassin d’emploi important dans l’est varois, d’autant plus qu’elle forme une communauté d’agglomération avec sa voisine Fréjus.

Quel bilan immobilier à Saint-Raphaël en 2021 ?

En tant que station balnéaire du Var, Saint-Raphaël apparaît logiquement comme une localité onéreuse. La moyenne du mètre carré y est située aux alentours de 4450 euros par plusieurs baromètres de référence, avec des variations allant globalement de 3500 à 5400 euros selon Seloger.com , soit nettement au-dessus des valeurs classiques du département (3500 euros/m² dans le Var). Les appartements y coûtent environ 4250 euros/m², et les maisons 4850 euros/m².

Le site Meilleursagents.com indique en mars 2021 une certaine stabilité du marché immobilier à Saint-Raphaël, avec 3% plus d’acheteurs que de biens à vendre. Depuis 2016, les prix ont peu augmenté (+5,2%), et suite à la crise liée au coronavirus en 2020, on constate une baisse de -0,1 % en un an et de -0,5 % sur 3 mois, soit une diminution légèrement plus importante que dans les villes de l’ouest du Var, autour de Toulon.

A lire également :  Investir sur le marché immobilier de l'Oise : dans quel secteur ?

Saint-Raphaël affiche une part importante de résidences secondaires, à hauteur d’environ 45 %, chiffre expliqué par la situation géographique et climatique de la ville. Les demeures y sont de taille importante : 33% des résidences principales ont 3 pièces, 24,7 % 4 pièces et près de 17% des logements comptent 5 pièces et plus. Il y existe une proportion remarquable de personnes âgées, et vous pouvez ainsi penser à recourir à la formule du viager à Saint-Raphaël pour un investissement sur le long terme.

Immobilier à Saint-Raphaël : dans quel quartier investir ?

À Saint-Raphaël, on constate assez peu d’écart entre les différents quartiers au niveau des prix immobiliers. Les cartes interactives des baromètres spécialisés permettent toutefois de repérer une exception : la partie est de la commune, à savoir le grand secteur comprenant les quartiers Agay, Le Dramont et Anthéor, qui affiche une moyenne de plus de 5300 euros/m², alors qu’aucune autre partie de la ville n’atteint la barre des 5000. Il s’agit d’espaces luxueux, bénéficiant d’un environnement superbe, entre la mer et les reliefs de l’arrière-pays.

Le centre-ville de Saint-Raphaël s’avère davantage plutôt bon marché, à environ 4100 euros/m², ce qui en fait l’un des quartiers les moins onéreux de la commune. D’autres secteurs peuvent vous intéresser, à l’image de Valescure, au nord-ouest, qui accueille le centre Leclerc, plus gros employeur de la ville, ou encore de Boulouris, au sud, qui déploie ses plages touristiques le long du littoral. Au niveau des prix, ces deux espaces sont conformes à la moyenne immobilière de Saint-Raphaël (4500-4600 euros/m²).

Découvrez également

A découvrir

interkab display

Articles populaires