Immovision.com - Le blog Immobilier

AccueilImmobilierTravauxTravaux de rénovation énergétique : quelles aides financières existent ?

Travaux de rénovation énergétique : quelles aides financières existent ?

L’investissement de l’État français pour la rénovation énergétique ne cesse d’augmenter et les dispositifs d’aides financières sont désormais nombreux.

Qu’il s’agisse d’isoler thermiquement votre logement, ou de passer à l’énergie solaire, le but est d’alléger vos factures d’énergie et l’impact environnemental de votre logement.

Découvrez quels sont les dispositifs d’aide aux travaux de rénovation, et qui peut en bénéficier.

Quels sont les travaux concernés par les aides financières à la rénovation énergétique ?

Tous les travaux qui diminueront l’impact environnemental de votre logement, et qui visent à réduire vos factures d’énergie : isolation thermique des murs, remplacement des fenêtres, isolation des combles, amélioration des installations électriques, remplacement de la chaudière, pose de panneaux solaires…

Avant tout, il convient de réaliser un audit énergétique de votre maison ou appartement : le DPE (Diagnostic de Performance Énergétique). Il vous aidera à identifier quels sont les travaux à prioriser.

Ensuite, vous pouvez utiliser l’outil “Simul’aides” sur le site du gouvernement : faire.gouv.fr. Il estime les aides financières auxquelles vous auriez droit. Elles sont généralement cumulables. Sur ce site, vous trouverez aussi les contacts des artisans près de chez vous.

Notez que, pour être éligible à une aide, les travaux devrons être réalisés par un artisan labellisé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Vous pouvez demander des devis de travaux sur le site ENCD.

Les aides financières à la rénovation énergétique du Gouvernement

MaPrimeRénov’

Cette aide remplace désormais le “crédit d’impôt transition énergétique” (CITE). Elle concerne tous les travaux visant à améliorer l’impact énergétique de votre habitat.

Autrefois réservée aux ménages modestes, Ma Prime Rénov est étendue dès 2021 à tous les ménages (et aux propriétaires bailleurs) sans conditions de revenus.

Cette aide s’élève à maximum 20 000 € sur 5 ans. MaPrimeRénov’ n’est pas cumulable avec l’aide “Habiter Mieux Sérénité” de l’Anah.

L’Anah : “Habiter Mieux Sérénité” et “Habiter Mieux Agilité”

Ces deux aides financières s’adressent aux propriétaires modestes.

A lire également :  Quels sont les diagnostics immobiliers obligatoires pour un local commercial ?

“Habiter mieux sérénité” est dédiée aux travaux qui apporteront à votre logement un gain énergétique de 25 % minimum.

“Habiter mieux agilité” concerne plus particulièrement les travaux d’isolation (murs et combles), et les renouvellements ou changements de mode de chauffage.

La prise en charge est de maximum 50 % du coût des travaux, jusque 50000 €, soit une aide de 25000 €.

Le chèque énergie

Non, il ne sert pas uniquement à payer vos factures d’énergie ! Vous pouvez aussi l’utiliser pour financer vos travaux de rénovation.

Le chèque énergie concerne les foyers modestes, dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 10800€ par unité de consommation. Il est envoyé automatiquement, au printemps de chaque année. Son montant va de 48 à 277 euros.

Les aides locales

Selon l’endroit où vous résidez, la région, le département, le parc naturel régional, et même la commune, peuvent vous proposer une aide financière pour vos travaux de rénovation. Le mieux est de vous renseigner directement auprès d’eux.

Les autres aides à la rénovation énergétique

L’Éco Prêt à Taux Zéro (ou PTZ)

Ce prêt est possible pour un montant maximum de 30000 € pour trois travaux ou plus, visant une meilleure performance énergétique de votre habitat.

La TVA à taux réduit

Pour vos travaux, vous pouvez bénéficier d’une TVA réduite, à 5,5 %. Cette aide concerne non seulement les propriétaires (occupants et bailleurs) mais aussi les locataires, qu’il s’agisse de votre résidence principale ou secondaire.

Les Certificats d’économie d’énergie (ou CEE)

Pour finir, ne négligez pas les aides que peut vous apporter votre fournisseur d’énergie : prêts bonifiés, primes, ou assistance pour effectuer le DPE… Renseignez-vous directement auprès de votre fournisseur d’énergie.

Découvrez également

A découvrir

interkab display

Articles populaires