AccueilImmobilierLe compteur de gaz : faut-il prendre des risques pour réduire sa...

Le compteur de gaz : faut-il prendre des risques pour réduire sa facture ?

De plus en plus de ménages voient leurs factures d’énergie augmenter en raison de la hausse des matières premières. Certains auraient donc tendance à prendre des risques pour modifier illégalement le montant indiqué sur le compteur. Ces risques, parfois dangereux mais surtout illégaux peuvent être remplacés par des astuces à la fois légales et faciles à mettre en place pour diminuer réellement sa consommation et ses factures de gaz.

Est-il possible de bloquer le montant indiqué sur le compteur ?

Tout d’abord, il existe différents types de compteurs de gaz : les traditionnels et les Gazpar.
En ce qui concerne les compteurs traditionnels, il est possible de le pirater en l’ouvrant cependant, les techniciens travaillant pour GRDF sont formés à repérer les marques pouvant provenir d’un piratage de compteur.

En 2022, tous les foyers français seront équipés de compteurs Gazpar, un compteur nouvelle génération communicant de GRDF. Ces derniers sont beaucoup plus difficilement piratables, car il a été pensé en partie pour cela. En effet, ce compteur communique plus régulièrement les données de consommation à GRDF ce qui permet aux consommateurs de suivre plus précisément leur consommation et aux techniciens de l’entreprise de lutter contre les actes suspects.

Quels sont les risques?

Toutefois, il faut bien prendre en compte le fait que pirater un compteur est puni par la loi. Cet acte est passible de sanctions financières. De plus, il peut être dangereux de pirater manuellement son compteur de gaz.

Tout d’abord, le responsable devra régler l’intégralité de sa facture ainsi que les éventuels dommages causés au matériel. De plus, il devra régler les frais de déplacement et de constatation de fraude du technicien GRDF. Ce montant en 2020 s’élève à 529.51€ TTC.

Pour finir, GRDF peut aussi choisir de poursuivre en justice le fraudeur. Ce dernier est passible d’une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 3 ans et de 45 000€ d’amende.

Il faut aussi savoir que les pertes financières de GRDF liées à la fraude sont répercutées sur l’ensemble des ménages utilisant le gaz naturel. En effet, GRDF augmente ses taxes lorsque l’entreprise réalise des pertes liées aux fraudes.

Il est donc important de ne pas frauder et de trouver des astuces légales pour diminuer sa consommation.

Comment faire baisser