Immovision.com - Le blog Immobilier

AccueilImmobilierJuridiqueComment choisir entre un agent immobilier et un mandataire indépendant ?

Comment choisir entre un agent immobilier et un mandataire indépendant ?

Vous vous questionnez sur les différences entre un agent immobilier et un mandataire ? Tous deux peuvent assurer la vente d’un bien et jouer les intermédiaires entre vendeur et acheteur.

Quelles sont les différences entre un agent immobilier et un mandataire indépendant ?

Un mandataire indépendant ne possède pas de carte professionnelle contrairement à un agent immobilier. Qu’est-ce que cela implique ? Y-a-t-il des différences en terme de compétences et de services proposés ? Est-ce que les honoraires pratiqués varient ? On répond à vos questions.

Quelle est la fonction d’un mandataire indépendant ?

Tout comme un agent immobilier, un mandataire indépendant peut proposer des biens à la vente ou à la location. Il s’agit d’un agent commercial affilié à un réseau d’agences immobilières ou à un agent immobilier.

Par conséquent, il doit être inscrit au registre spécial des agents commerciaux (RSAC) et est tenu de s’assurer en responsabilité civile. Son salaire dépend principalement des commissions calculées sur les honoraires perçus.

Le mandataire indépendant a la possibilité d’exercer son activité soit au sein du bureau de l’agence immobilière dont il dépend, soit à domicile ou dans un bureau professionnel. En tant qu’intermédiaire entre le vendeur et l’acheteur, le mandataire indépendant peut organiser des visites, négocier le prix d’un bien, assurer la vente d’un logement et signer des mandats.

Toutefois, ce professionnel ne possède pas la carte professionnelle (carte T) mais dispose uniquement d’une attestation délivrée par l’agent immobilier auquel il est affilié. Par conséquent, il doit réaliser ses missions au nom d’un agent immobilier titulaire et être déclaré auprès de la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI).

Qu’est-ce qui différencie le mandataire indépendant à un agent immobilier ?

L’activité d’agent immobilier indépendant ou rattaché à un réseau est encadrée par la loi Hoguet du 2 juillet 1970. Cette loi réglemente les conditions d’exercice des activités relatives à l’immobilier.

Ces professionnels doivent notamment :

  • posséder la carte professionnelle délivrée par la CCI pour une durée de 3 ans ;
  • disposer d’une garantie financière en cas de détention de fonds déposés par les clients ;
  • souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle.
A lire également :  Quelle est la fiscalité d'une location meublée ?

Afin d’obtenir la carte professionnelle, les agents immobiliers doivent justifier d’une formation spécialisée tels qu’un BTS Professions Immobilières ou une Licence en économie, dans le commerce ou dans le domaine juridique.

Sans l’un de ces diplômes, le professionnel peut disposer de cette carte uniquement après avoir acquis 10 ans d’expérience chez un agent immobilier titulaire. Grâce à ses compétences, l’agent immobilier est qualifié pour délivrer des conseils juridiques et signer un avant-contrat de vente (promesse ou compromis de vente), ce qui n’est pas le cas d’un mandataire indépendant.

Quels sont les honoraires pratiqués par les mandataires et les agents immobiliers ?

Que vous fassiez appel à un mandataire ou à un agent immobilier, ces professionnels ont pour obligation depuis 2017 d’afficher clairement leurs honoraires. Ces frais, qui se situent en moyenne entre 4 et 8% du prix de vente, sont fixés librement par les professionnels.

Si des honoraires sont à la charge de l’acquéreur, ils doivent apparaître en pourcentage du prix hors honoraires. Le prix de vente, honoraires inclus, doit être celui affiché en premier dans l’annonce.

Par ailleurs, les annonces ainsi que les documents rédigés par les mandataires indépendants doivent impérativement comporter une phrase précisant leur statut d’agent commercial.

Cette règlementation permet d’assurer une certaine transparence auprès des consommateurs. En cas de non-respect, le professionnel encourt des sanctions pénales. Actuellement, les réseaux de mandataires indépendants gagnent du terrain en proposant des honoraires plus bas que ceux pratiqués par les agents immobiliers.

De ce fait, certaines agences immobilières baissent leurs honoraires afin de rester compétitives. La différence entre mandataire indépendant et agent immobilier tend à s’estomper, malgré des niveaux de qualifications très distinctes entre ces deux professions.

Pour les acheteurs et les vendeurs, les garanties restent identiques notamment en cas de faute professionnelle.

Découvrez également

A découvrir

interkab display

Articles populaires