AccueilImmobilierJuridiqueViager : comment se répartissent les réparations du bien vendu

Viager : comment se répartissent les réparations du bien vendu

Vous souhaitez acquérir ou vendre un bien en viager ? N’oubliez pas de prévoir la répartition des réparations. Mais qui doit payer les réparations du bien pour un viager ? On fait le point.

Qu’est-ce qu’une vente immobilière d’un bien en viager ?

Le viager est une vente immobilière conclue en contrepartie d’une rente viagère. Le vendeur (crédirentier) bénéficie d’un droit d’usufruit ou d’un simple droit d’usage et d’habitation. Le viager peut être libre.

L’acheteur (débirentier) paie la rente viagère jusqu’au décès du crédirentier. Le prix comprend un bouquet et une rente. Le bouquet, non obligatoire, est la somme versée comptant lors de la vente et représente en général 10 à 40 % de la vente. La rente correspond au « loyer » versé jusqu’au décès du crédirentier.