AccueilImmobilierLocationComment constituer un dossier de location immobilière ?

Comment constituer un dossier de location immobilière ?

Constituer un dossier de location immobilière est le préambule pour prétendre à un contrat de location et justifier de votre situation auprès de l’agence immobilière ou du bailleur. La location est dans certaines zones est tendue et les candidatures sont nombreuses. Aussi, sans ce dossier complet, vous risquez de louper votre projet immobilier. Avoir un dossier complet est un gage de sérieux pour le propriétaire bailleur. Nous allons voir quels sont les documents obligatoires pour le dossier et le cautionnement. Nous vous donnerons aussi quelques conseils pour faire bonne impression.

Quels documents pour un candidat locataire ?

il faut prévoir de faire au moins, une copie ou plusieurs si vous avez plusieurs visites pour en laisser un dossier complet à chaque propriétaire bailleur. N’omettez pas de mettre l’original afin de prouver qu’il ne s’agit pas d’un faux. Pour un ancien locataire, il faudrait fournir la copie de vos trois dernières quittances de loyer, votre contrat de travail et vos trois derniers bulletins de paie, un avis d’imposition (le plus récent) ou les deux derniers ainsi que la copie de votre pièce d’identité. Si vous signez le bail à deux ou plusieurs, il faudra les mêmes documents pour chaque locataire.

Si vous êtes étudiant, apprenti ou en formation, il vous faudra justifier pour un contrat votre activité, vos trois derniers bulletins de salaires, votre dernier avis d’imposition et votre pièce d’identité. Dans le cas où vous vivez chez vos parents, le mieux est qu’ils soient présent lors de la visite avec les mêmes documents les concernant. Une caution solidaire sera en effet souvent demandé dans le cas d’étudiant. Si vous étiez en location, il faudra les trois dernières quittances de loyer.

Ces documents permettent au propriétaire bailleur ou à l’agence immobilière de prendre connaissance de votre situation professionnelle et de vos revenus. Une agence immobilière réclame un peu plus de documents pour le projet immobilier ainsi qu’une caution, si vous n’êtes pas salarié. Cela peut-être un membre de votre famille, une banque ou un organisme spécialisé dans le domaine. Elle demandera aussi un mois de loyer hors charges pour la caution. Ceci afin de couvrir d’éventuelles dégradations. Le propriétaire bailleur quant à lui, vous demandera les pièces classiques. Attention, si le logement est conventionné par l’état, deux mois de caution seront demandés.

Quelle caution choisir ? une caution solidaire, un organisme ou une banque

Constituer un dossier de location immobilière peut aussi vous obliger à prévoir un dossier de cautionnement selon votre situation. Si vous êtes étudiant, apprenti ou en formation, ou encore si vous avez commencé depuis peu votre travail, il se peut qu’une caution soit demandée au candidat locataire. Elle concerne les personnes entre 18 et 30 ans. La plupart du temps, on fait appel à la famille proche. Toutefois, vous pouvez passer par un organisme comme  “Visale” qui remplace l’ancien locapass depuis mai 2019. Cet organisme vous garantit une caution sans frais sur 36 mois. Elle peut aussi prendre en charge les dégradations dans le logement sur deux mois de loyer.

Comment en faire la demande, il suffit d’aller sur le site : https://www.visale.fr/ et d’en faire la demande. Il faut savoir qu’un propriétaire bailleur qui bénéficie déjà d’une assurance garantie des loyers impayés ne peut pas vous demander de caution solidaire. Sa prise en charge en cas de loyers impayés est très étendue sur 36 mois.
Les banques ont développé des domaines comme le cautionnement. En l’absence de famille comme caution, vous pouvez passer par eux, il vous en coûtera des frais.

Comme pour un entretien, soyez à l’heure avec un dossier complet. Soyez détendu, souriant, habiller normalement sans extravagance.

Découvrez également