Augmenter le prix de vente de votre bien immobilier grâce à votre revêtement de sol

Si vous souhaitez augmenter la valeur de votre bien immobilier en prévision d’une vente ou pour tout autre motif de nombreuses méthodes sont à votre disposition. Que vous désiriez revaloriser une usine, un garage, une salle de sport, des bureaux ou tout autre type de bâtiment, quelques actions simples vous permettront d’y parvenir rapidement.

Par exemple, repeindre les murs, remplacer les revêtements de sol usés ou vieillis, refaire la décoration ou l’enduit extérieur. Une solution efficace et peu coûteuse consiste à changer le sol de votre bien. Pour ce faire, les possibilités sont multiples, mais toutes ne sont pas forcément faciles à mettre en œuvre et pas toutes bon marché.

Quel revêtement de sol pour rénover de grandes surfaces ?

Remettre à neuf un sol sur une superficie importante demande de se poser les bonnes questions. À commencer par le choix du revêtement de sol.

L’idéal pour augmenter la valeur d’un bâtiment est de faire le choix de l’esthétisme.

  • Un carrelage sophistiqué sera, du plus bel effet et facile à nettoyer ! Cependant, le temps de pose d’un carrelage sur une grande surface est conséquent et les prix sont assez élevés.
  • Le parquet, qu’il soit massif, contrecollé ou stratifié est aussi un revêtement de sol élégant, au charme brut, mais il faudra prendre en considération le coût et le temps d’installation. Le bois est par ailleurs un matériau fragile et difficile à nettoyer.
  • Pour rénover un sol sur de grandes surfaces, le lino est une alternative personnalisable bon marché, facile à poser et à nettoyer. Le lino est une toile enduite d’un revêtement imperméable. Il se dégrade assez vite s’il est exposé à de fortes densités humaines ou mécaniques.
  • Enfin, les dalles de sol PVC sont un revêtement de sol naturel, personnalisable, facile à mettre en œuvre, à nettoyer et à changer. Tout en restant très accessibles.

Les coûts de remise à neuf du sol d’un bien immobilier

Tout d’abord, il y a le coût du revêtement de sol choisi et de tout le matériel nécessaire puis vient les coûts de mise en œuvre, de travaux.

  • Le carrelage a un prix modérément élevé, sauf s’il est raffiné. Les travaux sont longs et requièrent du matériel spécifique et une main d’œuvre qualifiée.
  • Le parquet est une option assez coûteuse. La mise en place et les travaux de coupe prennent du temps et la main d’œuvre doit aussi être qualifiée.
  • Le lino est un revêtement de sol peu cher et assez facile à mettre au sol. Le temps de pose est court et il n’est pas nécessaire de recourir à des professionnels. Cependant, une fois abîmé, de grandes surfaces qui doivent être changées.
  • Le sol PVC est également bon marché et facile à poser. Il ne nécessite presque pas d’achat de matériel, juste un cutter et un maillet. Vous pouvez réaliser les travaux en peu de temps vous-même, ou avec quelques personnes pour les revêtements de sol de très grandes envergures. Si une dalle PVC est abîmée, il est possible de n’en changer qu’une en très peu de temps.

Les articles les plus consultés:

🏡 Le studio de jardin : la bonne idée pour générer des revenus locatifs 🏡 Fin du Pinel en 2022 ? Un scénario probable 🏡 Quelle location de vacances choisir pour un séjour en Tunisie ? 🏡 Prêt immobilier : faut-il passer par un courtier immobilier ? 🏡 Investir en SCPI hors France : quel intérêt ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...