AccueilImmobilierVenteComment faire pour bloquer une vente immobilière ?

Comment faire pour bloquer une vente immobilière ?

Pour faciliter une vente immobilière, la meilleure option est de passer par une agence immobilière. En revanche, si vous souhaitez gagner plus tout en économisant sur vos honoraires, il est préférable de faire une vente entre particuliers. Pour bloquer votre vente, il faut connaître quelques démarches et conditions indiquées dans le compromis de vente.

Définir le prix de vente basé sur le marché immobilier local

Si vous voulez céder votre bien immobilier, il importe de fixer un prix de vente. Pour cela, il convient d’évaluer la valeur du logement. Ainsi, prenez en compte les critères comme les travaux à réaliser, la localisation, l’état de la maison, la superficie, etc. Nécessitant la connaissance du marché, l’estimation de la valeur de votre bien vous permet de le vendre au juste prix. Elle se montre également essentielle lors de la négociation avec votre acquéreur potentiel.

Pour mener à bien votre estimation, vous pouvez faire appel à un professionnel ou vous servir d’un estimateur en ligne. Rapide et facile, cette dernière option représente une aide considérable pour faciliter la vente entre particuliers. Lorsque vous déterminez le prix de votre bien, le plus important, c’est de l’adapter en fonction des prix du marché. Un mauvais prix peut être à l’origine du blocage d’une vente immobilière. L’objectif est de définir un prix qui convienne aussi bien à l’acheteur qu’au vendeur.

Rester attentif lors d’une négociation de prix

Si un acheteur est prêt à acheter votre bien, il est de son devoir de réaliser une proposition financière au vendeur. Il arrive qu’un acquéreur propose une offre d’achat au prix, dans ce cas, vous devez l’accepter.

Au contraire, s’il tente de faire une négociation en vous proposant un prix inférieur, vous pouvez refuser la vente. Il est aussi possible d’émettre une contre-proposition. Pour cela, vous devez faire une bonne argumentation afin de convaincre votre client.

Réaliser la signature de l’avant contrat

Également nommé promesse de vente ou encore compromis de vente, un avant-contrat doit être signé par l’acquéreur et le vendeur. Pour éviter les litiges et les éventuels problèmes, il paraît judicieux de faire intervenir un notaire lors de la signature. Officialisant les détails de la transaction immobilière, cet avant-contrat indique toutes les informations fiscales et juridiques liées à la vente.

Certains éléments comme le délai de rétractation, les conditions de paiement ainsi que la définition du bien doivent être mentionnés clairement dans ce document juridique. Le vendeur a le droit de demander à l’acquéreur un dépôt de garantie lors de la signature de ce dernier. Appelé aussi « séquestre », cela doit représenter un montant d’environ 5 % du prix de vente. C’est sur ces points qu’il est important d’être vigilant, car ce sont eux qui permettent de bloquer une vente immobilière.

Comment signer l’acte de vente

Intervenant généralement dans un délai de trois mois suivant la signature du compromis de vente, la signature de l’acte définitif s’effectue devant un notaire. Une fois que l’acheteur et le vendeur se sont mis d’accord sur la transaction, ils doivent fixer une date pour sceller définitivement cette vente immobilière. Avant ça, la vente peut encore être bloquée.

Lors de cette procédure, le professionnel du droit rappelle les éléments signifiés dans votre promesse de vente. Les deux parties vont valider cela en signant l’acte authentique de vente. Ainsi, ils ne peuvent plus faire une annulation. L’acheteur doit donc virer les fonds sur le compte bancaire du vendeur. Ce dernier, quant à lui, remettra la clé à son nouveau propriétaire.

Qu’en est-il pour le délai de rétractation ?

Après la signature d’un avant contrat, un acquéreur possède un délai de 10 jours pour se rétracter. Il peut donc restituer la totalité du dépôt de garantie, à condition de ne pas dépasser le délai de 21 jours suivant la date de rétractation. Il est possible d’annuler ou de bloquer la vente immobilière une fois le délai de réflexion est passé.

Découvrez également