Comment acheter une maison aux enchères ?

Acheter une maison aux enchères peut être très intéressant à condition d’être bien informé sur les règles spécifiques qui régissent ce mode d’achat immobilier. Découvrez les différents types de ventes immobilières aux enchères :

Acheter une maison aux enchères : la vente notariale

Toutes les ventes notariales immobilières se déroulent au sein des chambres de département des notaires. Afin d’y participer, il faut remettre un chèque de banque au notaire en début de séance. Le montant de ce chèque doit au minimum être équivalent à 10% du montant de la mise à prix du bien. Bien que cette filière soit la plus connue, ce n’est pas celle qui permet de faire les meilleures affaires.

C’est bon à savoir :

Il est également possible de participer à ces ventes sur Internet. Vous pouvez ainsi enchérir de façon sécurisée en ayant accès à tout (vue sur le cahier des charges) comme pour une transaction classique.

Acheter une maison aux enchères : la vente domaniale

Par la suite, vous devez savoir que l’État vend souvent des biens immobiliers particuliers comme des gares, des terrains, des casernes, etc. Ces logements sont issus de successions vacantes, autrement dit elles n’avaient pas d’héritiers. Ces transactions ont lieu dans les préfectures ou dans les hôtels des impôts.

Afin de participer à ces ventes immobilières, il n’y a pas besoin de s’inscrire à l’avance. Il suffit de vous présenter le jour de la vente avec les documents nécessaires et une mise à prix supérieure à 7500 euros qui demande le dépôt d’un chèque de banque représentant 5% de la mise à prix. Pour finir, sachez que le gros avantage de ce type de ventes immobilières est que vous n’avez aucun frais de notaire à payer. De plus, l’acte de vente est rédigé gratuitement.

Acheter une maison aux enchères : la vente judiciaire

Ces ventes sont issues de saisies judiciaires, de divorces ou de mises en liquidation. Elles se déroulent au sein des Tribunaux de Grande Instance. Cependant, ce type de vente nécessite le recours à un avocat afin de participer à la séance.

Ce sera donc à lui de porter les enchères pour vous. Il faudra lui remettre un mandat signé sur lequel vous devrez inscrire votre enchère limite. Pour finir, vous devrez lui fournir un chèque de banque présentant 20% du montant de la mise à prix. Par ailleurs, sachez qu’il s’agit de la filière qui présente les meilleures affaires pour les acheteurs.

C’est bon à savoir :

En général, la mise à prix est fixée à 30% en dessous du prix estimé. Il s’agit d’une décôte qui vous permet de réaliser de très bonnes affaires (cela avant que le prix définitif atteigne le prix du marché).

Préparer sa vente aux enchères

Des visites déjà prévues

Tout d’abord, sachez que pour visiter le bien vous devrez vous rendre disponible car les horaires de visite sont déterminées à l’avance. Elles vous seront donc imposées. Les visites ont lieu en semaine, il faudra donc faire preuve de souplesse.

Un cahier des charges à ne pas négliger

Il est important de bien observer le contenu du cahier des charges. C’est ainsi que vous pourrez prendre connaissance d’informations capitales sur le bien et son achat. Vous y trouverez par exemple :

  • les frais à la charge de l’acquéreur
  • le délai de paiement du prix
  • les caractéristiques du bien

Contacter votre banque

Contrairement à une vente immobilière classique, l’achat d’un logement aux enchères n’est pas conditionné à l’obtention d’un crédit immobilier auprès de votre banque. Cependant, si vous devenez propriétaire du bien, alors vous ne pourrez pas annuler la vente. Vous serez donc obligatoirement redevable de son prix.

Nous vous conseillons donc de bien vous renseigner aurpès de votre banque pour établir votre plan de financement. Vous pourrez ainsi connaître le montant que vous ne pourrez pas dépasser le jour de la mise en vente. Afin de définir ce montant, n’oubliez pas de bien prendre en compte toutes les données à votre disposition :

  • frais de mise en vente aux enchères
  • émoluments du notaire (pour les ventes notariales et judiciaires)
  • débours (sommes avancées par le notaire)
  • frais d’achat (droits et taxes destinées au Trésor Public)

La vente aux enchères : le déroulement

Tout d’abord, vous devez vous munir de différents documents pour vous présenter à une séance de vente aux enchères :

  • chèque de banque
  • justificatif d’identité
  • justificatif de domicile

Ensuite, on vous remettra un badge numéroté pour vous identifier pendant les enchères. Si vous devenez propriétaire d’un bien alors vous procéderez à la signature de l’acte de vente. Bien sûr si ce n’est pas le cas, alors vous pourrez récupérer votre chèque de banque déposé au début de la séance.

Ce que nous vous conseillons :

Nous vous conseillons d’assister à plusieurs séances de ventes aux enchères en tant que simple observateur pour vous familiariser avec l’ambiance et la procédure avant de participer réellement à une vente.

Après la vente…

Si vous devenez propriétaire d’un bien lors de la mise en vente, nous vous conseillons de l’assurer tout de suite. Cependant, vous devez savoir qu’après la vente du bien, vous ne serez réellement propriétaire que 10 jours plus tard. Sachez qu’il est encore possible pendant ce délai de surenchérir de 10 % du prix de bien (sauf pour les ventes domaniales).

Une fois le délai de 10 jours passé, vous êtes redevable du solde du prix dans les 30 jours qui suivent la vente pour la filière domaniale, 45 jours pour la filière notariale et 60 jours pour la filière judiciaire.

Au-delà de ces périodes, il sera possible de vous infliger des pénalités. De plus, pendant le délai propre à chaque filière d’achat, vous aurez un rendez-vous avec le notaire pour verser la totalité du solde. Une fois le montant du prix soldé, vous pourrez récupérer les clès du bien et vous serez enfin son propriétaire.

Ce que vous devez retenir !

  • Tout d’abord, vous devez bien vous préparer avant la séance de vente aux enchères
  • Vous ne serez réellement propriétaire du bien que 10 jours après la séance et seulement si personne n’a surenchéri
  • Vous disposez d’un délai légal propre à chaque filière d’achat pour verser le solde total du prix

Les articles les plus consultés:

🏡 Quelle banque choisir pour un prêt immobilier ? 🏡 Comment choisir son logiciel immobilier ? 🏡 Rompre un compromis de vente : comment ça marche ? 🏡 Mieux vaut-il faire construire ou acheter sa maison ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...