AccueilImmobilierJuridiqueQu'est-ce que la norme re 2020 ?

Qu’est-ce que la norme re 2020 ?

La construction des bâtiments neufs est soumise à des normes environnementales qui évoluent régulièrement. Avec la norme RE 2020, l’isolation thermique et la performance énergétique ne sont plus les seuls critères à respecter. Explications.

Ce que dit la nouvelle norme RE 2020 par rapport à la RT 2012

La norme RT 2012 englobait un certain nombre de critères, que la RE 2020 reprend et parfois amplifie. Voici les critères  retenus :

  • La consommation du chauffage est plafonnée à 12 Kwhep par m2
  • Un seuil est fixé pour la qualité de l’air
  • Un seuil minimal est également défini pour l’isolation thermique, également pour l’isolation phonique

Surtout, la norme RE 2020 trouve son identité dans l’établissement de deux critères nouveaux marquant une avancée significative :

  • La présence fonctionnelle d’une ou plusieurs sources de production d’énergie renouvelable. Par exemple, des panneaux photovoltaïques ou un puits canadien.
  • Une réduction notable de l’empreinte carbone du bâtiment, y compris lors de sa construction.

La prise en compte d’une capacité de production d’énergie est en effet une réelle incitation à la généralisation de bâtiments dits ”à énergie positive”. Alors que la norme RT 2012 était essentiellement centrée sur le chauffage, l’eau chaude sanitaire l’éclairage, et l’émission de gaz à effet de serre de façon générale, la norme RE 2020, la consommation d’appareils électriques est aussi évaluée, la construction, ainsi que le confort estival, c’est à dire la capacité du bâtiment à conserver la fraîcheur, en limitant notamment l’utilisation de climatiseurs.

Retour sur les bâtiments à énergie positive

Depuis 2018, le label E+C– anticipe la mise en place de la norme RE 2020, en mettant en avant les bâtiments alliant énergie positive et bonne performances environnementales.
Mais qu’est-ce que l’énergie positive ? C’est le fait qu’un bâtiment produise plus d’énergie qu’il n’en consomme. Grâce à des procédés de production d’énergie renouvelable (panneaux photovoltaïques, puits canadiens, éolienne…), le bâtiment produit sa propre énergie, et est susceptible d’être excédentaire durant au moins une partie de l’année. Ces moyens de production ne sont toutefois pas suffisants seuls pour entrer en conformité avec la norme : l’autre aspect essentiel est la ”passivité” du bâtiment lui-même. Un bâtiment est défini comme passif dès lors qu’il consomme extrêmement peu d’énergie, grâce à une isolation performante et à un contrôle optimal des diverses consommations de la part des résidents. En effet, il y aurait finalement assez peu d’intérêt à rendre productif un bâtiment qui serait une passoire énergétique, dans la mesure où une grande partie de l’énergie produite serait dispersée. De plus, le coût de ces moyens de production (photovoltaïque notamment) ne seraient de fait pas amortis par une baisse conséquente de la facture.
La norme RE 2020 va plus loin encore en promouvant l’utilisation de matériel électrique plus performant au sein du logement. Pour plus d’informations sur cette loi, n’hésitez pas à demander conseils auprès de votre agence immobilière.

Quels avantages pour les propriétaires et occupants ?

La norme RE 2020 entre dans le cadre de la volonté de l’État de diminuer drastiquement les émissions de gaz à effet de serre, ce qui passe notamment par la rénovation énergétique des bâtiments, publics comme d’habitation, et par la construction de logements efficaces.
Mais il est intéressant de prendre conscience que les avantages à vivre dans un bien RE 2020 sont nombreux.
Tout d’abord, les gains en termes de qualité de l’air et de confort sonore sont indéniables. Ensuite, la consommation énergétique en elle-même étant très faible, les factures s’en ressentent dès les premiers mois. Enfin, dans le cadre d’un logement à énergie positive, il faut envisager l’idée qu’une éventuelle surproduction électrique serait injectée dans le réseau : par conséquent, il y aurait également des conséquences positives sur la facture.
De quoi compenser, parfois très largement et assez rapidement, le surcoût d’environ 10% lié à la construction d’un logement RE 2020, surcoût qui tendra probablement à se réduire avec le temps, et ce jusqu’à la future réglementation.

Découvrez également