Immovision.com - Le blog Immobilier

AccueilImmobilierJuridiqueFaut-il prévenir son propriétaire en cas de démission d'un emploi ?

Faut-il prévenir son propriétaire en cas de démission d’un emploi ?

Est-il essentiel de prévenir son propriétaire en cas de démission d’un emploi ? Démissionner de son poste entraine une absence de revenus et la non-perception d’indemnités.

Ce changement de situation avec la démission du locataire nécessite t-il d’avertir le propriétaire ? Zoom pour savoir s’il faut prévenir le propriétaire en cas de démission.

Les changements de situation professionnelle où il est indispensable de prévenir le propriétaire

Il faut savoir qu’un locataire n’a pas obligation de déclarer un changement de situation professionnelle à son propriétaire. Il a par contre obligation de déclarer tout changement relatif à un changement de statut marital (mariage, PACS, divorce). En effet, tout mariage ou PACS engendre une modification dans le bail avec la cotitularité.

En cas de décès d’un locataire marié ou pacsé, le locataire survivant se doit également de le déclarer au propriétaire. Cela peut engendrer une modification dans le contrat de bail.

Enfin si le locataire a pour projet de quitter le logement et de le sous-louer, il se doit également d’obtenir une autorisation écrite du bailleur. Sans quoi le propriétaire peut exiger un départ du logement définitif.

Le contrat de bail doit-il être modifié avec un changement de situation professionnelle ?

Il faut savoir qu’à la date de signature, le propriétaire a comme point de mesure les rentrées d’argent du ou des locataires. Il a ainsi la certitude de se voir verser le loyer requis de manière récurrente en limitant les problèmes d’impayés. Dans les critères d’exigibilité d’un contrat bail pour la location d’un bien, les revenus doivent être au minimum de 3 fois le loyer versé. Cela doit permettre au propriétaire d’obtenir des garanties sur le versement des loyers. Un professionnel de l’immobilier pourra vous donner toutes les informations relatives aux droits et obligations figurant dans un contrat de bail.

Cependant, en cas de changement de situation professionnelle, il n’est pas nécessaire de prévenir le propriétaire dans la mesure où celui-ci s’attend tout simplement à ce que locataire continue de lui verser le loyer. Si ce n’est plus le cas, le propriétaire pourra exiger du locataire de quitter les lieux.

A lire également :  Comment trouver un logement après une expulsion ?

Le départ du logement qui sera précédé d’un état de lieux. Le propriétaire pourra ainsi mesurer les travaux à réaliser afin de calculer le montant de la caution à reverser.

Faut-il finalement prévenir son propriétaire en cas de démission d’un emploi ?

Le propriétaire n’est pas forcément dans l’obligation de prévenir le propriétaire en cas de démission d’un emploi. Celui-ci devra cependant continuer à verser le loyer au propriétaire. Il pourra faire valoir de ses droits auprès des instances compétentes pour obtenir de l’aide pour pouvoir rester dans l’appartement.

La date de signature est utilisée notamment pour permettre au propriétaire d’exiger, avec préavis, le départ de son locataire si celui-ci éprouve des difficultés dans le versement des loyers suite à sa démission.

Pour les locataires, une démission ne doit pas être prise à la légère. Les aides ou allocations chômage sont minimes voire nulles avec un risque de ne pas honorer ses loyers. En cas de 2 ou 3 loyers non versés, le propriétaire peut effectuer les démarches pour forcer son ou ses locataires à quitter les lieux.

Découvrez également

A découvrir

interkab display

Articles populaires