Tout ce qu’il faut savoir sur l’assurance d’un logement

Vous souhaitez en savoir plus sur l’assurance d’un logement ? Tout d’abord, il faut savoir que l’assurance habitation est une garantie indispensable pour les occupants d’un bien immobilier. Elle sécurise votre quotidien et surtout elle vous permet d’être indemnisé par votre assurance si un sinistre survient dans votre foyer. Voici tout ce que vous devez connaître sur l’assurance habitation : 

L’assurance d’un logement est-elle obligatoire ?

Pour commencer, sachez que l’assurance habitation est une obligation pour les locataires (logement meublé ou non) et les co-propriétaires (propriétaires d’un bien immobilier dans une copropriété). Par ailleurs, pour les co-propriétaires, il n’y a que la garantie responsabilité civile qui est obligatoire.

Cette assurance permet de protéger votre patrimoine familial. Par exemple, beaucoup de compagnies proposent une assurance multirisques habitation (MRH). Il s’agit d’un contrat qui couvre les dommages sur vos biens, la responsabilité civile de l’assuré et la responsabilité civile « vie privée ». 

Assurance d’un logement : les différentes garanties

Assurer le logement et le mobilier

Le contrat MRH couvre différentes situations hypothétiques de la vie quotidienne :

  • dommages sur les biens de l’assuré
  • incendie
  • dégât des eaux
  • gel des canalisations
  • catastrophe naturelle et tempête
  • cambriolage et vandalisme
  • bris de glace
  • etc

Responsabilité civile de l’assuré

Il s’agit d’une garantie qui permet d’indemniser les tiers victimes de dommages dont vous pourriez-être responsable.

Responsabilité civile « vie privée »

En ce qui concerne cette garantie, elle couvre les membres de votre foyer en cas de sinistres causés à des tiers. En effet, elle fonctionne en cas de dommages corporels, matériels et immatériels.

Assurance d’un logement : le cas du locataire

Contrairement au propriétaire, le locataire a pour obligation de souscrire à une assurance habitation dès son arrivée dans le logement. De plus, il s’agit d’une condition de maintien du bail de location. En son absence, le propriétaire pourra résilier le contrat de location. 

Effectivement, le locataire doit souscrire à une assurance responsabilité civile locative. Ainsi, il sera protégé contre tous les risques locatifs. Cependant, sachez que pour une location saisonnière, le locataire n’a pas à souscrire à une assurance logement.

Focus sur la sous-location

En ce qui concerne la sous-location, le locataire principal sera responsable de tous les dommages causés par le sous-locataire. Par ailleurs, le propriétaire peut tout de même se retourner directement contre le sous-locataire. Autrement dit, le sous-locataire doit s’assurer comme un locataire normal, et il en est de même pour un occupant à titre gratuit.

Assurance d’un logement : le cas du propriétaire

Comme nous l’avons vu, le propriétaire n’est pas obligé de souscrire à une assurance logement. Cependant, il lui est vivement conseillé d’être protégé et assuré si sa responsabilité est engagée. En outre, voici les différents produits d’assurance qui peuvent convenir au propriétaire :

  • a) assurance multirisques habitation
  • b) garantie des risques locatifs
  • c) assurance loyers impayés

Assurance d’un logement : comment bien choisir ?

Pour bien choisir son assurance habitation, il est important de prendre en compte différents critères : 

  • les pièces de votre logement : le type de pièces, le nombre de pièces ainsi que la surface des pièces
  • les biens à garantir : les justificatifs d’achat et les photos des biens seront nécessaires en cas de sinistre
  • les plafonds de garantie : ce plafond est différent du plafond général
  • la garantie dégâts des eaux : les frais de recherche de fuite doivent être inclus
  • la garantie vol : soyez attentif aux exigences de protection des ouvertures
  • les périodes d’absence : lorsque vous n’occuper pas le logement pendant l’année
  • les conditions climatiques : il faut couvrir les équipements contre les dommages électriques
  • les équipements : si vous disposez d’un véranda, de miroirs ou d’une cheminée, alors une garantie bris de glace serait souhaitable
  • les dépendances du logement : il faut faire couvrir par son contrat les dépendances du logement
  • les espaces verts : si vous possédez un jardin, alors n’oubliez pas d’en assurer les équipements (exemple : mobilier de jardin, etc)

Comparaison et concurrence

Pour choisir votre compagnie d’assurance ainsi que votre contrat d’assurance habitation, vous ne devez pas hésiter à vous adresser à plusieurs agents. Il est important de comparer leurs propositions car les tarifs sont très variables. Effectivement, les tarifs sont fixés librement par les compagnies d’assurance. Pour vous aider dans votre choix, il existe des comparateurs d’assurance en ligne très utiles.

Source : https://www.lelynx.fr/

Assurance d’un logement : ce qu’il faut savoir

Souscrire à un contrat d’assurance habitation

Afin de souscrire à un contrat d’assurance habitation, vous pouvez vous adresser à ces organismes : 

  • a) une société d’assurances
  • b) un agent général d’assurances
  • c) un courtier
  • d) une banque

Au moment de la souscription, la proposition d’assurance doit inclure une fiche d’information sur les prix et garanties. Ces documents doivent indiquer :

  • a) les limites de garanties
  • b) les conditions de déclenchement de la garantie
  • c) la loi applicable
  • d) les instances à saisir en cas de litige

Si les documents et le contrat vous conviennent, vous devez le signer puis le renvoyer à votre assureur. Par la suite, il vous transmettra une attestation d’assurance. 

Calculer votre cotisation d’assurance habitation

La cotisation d’assurance est fixée par l’assureur au moment de la souscription du contrat. En outre, elle est calculée en fonction du formulaire de déclaration de risques que vous avez rempli pour demander à la compagnie de couvrir le bien immobilier. Voici les éléments qui sont pris en compte pour ce calcul :

  • a) le lieu de résidence
  • b) la valeur du logement
  • c) la valeur des biens
  • d) la superficie du logement
  • e) votre statut
  • f) le montant des franchises
  • g) les taxes sur les produits d’assurances

L’assureur peut-il augmenter la cotisation d’assurance ?

Oui, votre assureur pourra augmenter votre cotisation d’assurance si une clause de révision le permet dans le contrat. Par ailleurs, il est possible de refuser cette augmentation en résiliant votre contrat pour augmentation de la prime.

Quand faut-il régler sa cotisation d’assurance habitation ?

Afin de payer votre cotisation d’assurance, vous pouvez fixer des dates d’échéance avec votre assureur. Pour le règlement, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • a) paiement en une seule fois lors de l’échéance
  • b) paiement en plusieurs fois (mensuellement, trimestriellement, semestriellement)

En outre, vous disposez d’un délai de 10 jours à compter de la date d’échéance prévue dans le contrat pour vous acquitter de votre prime d’assurance. Attention, si vous dépassez ce délai, votre assureur pourra vous adresser une lettre de mise en demeure en courrier recommandé avec accusé de réception. Si vous ne réglez pas la cotisation sous 30 jours, alors votre contrat sera suspendu pour non-paiement.

La résiliation d’un contrat d’assurance habitation

Pour finir, vous devez savoir que vous pouvez résilier votre contrat d’assurance avant son terme. En effet, vous devez adresser votre demande à votre compagnie d’assurance par courrier recommandé avec avis de réception dans les délais prévus par les conditions générales de votre contrat. 

Les articles les plus consultés:

🏡 Financer un investissement locatif à 110%, cest possible ! 🏡 La sous-location est-elle possible pour une place de parking ? 🏡 Immobilier à Saint Raphael : tout ce que vous devez savoir 🏡 Maison à vendre Ajaccio : nos conseils pour ne pas vous tromper 🏡 Immobilier à Niort : ce que vous devez savoir

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...